L’avenir du taxi dans l’autonome

18 Mai by bluespirit70

L’avenir du taxi dans l’autonome

Une voiture autonome est un véhicule qui utilise une combinaison de capteurs, de caméras, de radar et d’intelligence artificielle pour voyager entre des destinations sans opérateur humain. Pour être considéré comme entièrement autonome, un véhicule doit pouvoir naviguer sans intervention humaine vers une destination prédéterminée sur des routes qui n’ont pas été adaptées à son utilisation. Tour d’horizon sur ce concept révolutionnaire et ses enjeux sur l’industrie de taxi.

 

Niveaux d’autonomie dans les voitures autonomes

L’Administration nationale de la sécurité routière des États-Unis établit six niveaux d’automatisation, en commençant par zéro, où les humains conduisent grâce à des technologies d’aide à la conduite jusqu’aux voitures entièrement autonomes. Voici les cinq niveaux qui suivent :

Niveau 1

Le système avancé d’assistance au conducteur (Advanced driver-assistance systems ADAS) aide le conducteur à piloter, freiner ou accélérer, mais pas simultanément. L’ADAS comprend des caméras de recul et des fonctions telles qu’un avertissement de siège vibrant pour alerter les conducteurs lorsqu’ils quittent la voie de circulation.

Niveau 2

Un ADAS capable de piloter et de freiner ou d’accélérer simultanément pendant que le conducteur reste pleinement conscient derrière le volant et continue d’agir en tant que conducteur.

Niveau 3

Un système de conduite automatique peut effectuer toutes les tâches de conduite dans certaines circonstances, telles que le stationnement de la voiture. Dans ces situations, le conducteur doit être prêt à reprendre le contrôle et doit toujours être le pilote principal du véhicule.

Niveau 4

Un système automatique est capable d’effectuer toutes les tâches de conduite et de surveiller l’environnement de conduite dans certaines circonstances. Dans ces cas là, le système est suffisamment fiable pour que le conducteur humain n’ait pas à faire attention.

Niveau 5

Le dispositif de conduite automatique du véhicule agit comme un chauffeur virtuel et assure toute la conduite en toutes circonstances. Les occupants humains sont des passagers et ne sont pas censés conduire le véhicule.

Actus du véhicule autonome

À partir de 2018, les constructeurs automobiles ont atteint le niveau 3. Les technologies de l’intelligence artificielle alimentent les systèmes de voitures autonomes. Les développeurs utilisent de grandes quantités de données provenant des systèmes de reconnaissance d’image, ainsi que de l’apprentissage automatique et des réseaux de neurones pour construire des systèmes capables de conduire de manière autonome. En fait, les fabricants doivent franchir plusieurs étapes technologiques et un certain nombre de problèmes importants sont à résoudre avant que les véhicules autonomes ne puissent être achetés et utilisés.

Le taxi dans l’autonome

Bien que les voitures sans conducteur soient encore à un stade d’évolution récente, leur avènement peut entraîner la disparition de nombreux emplois au cours des 20 à 30 prochaines années : des chauffeurs de taxi aux camionneurs, des détaillants automobiles aux travailleurs agricoles. Plus tard, après la réservation taxi en ligne, vous serez attendu par un véhicule sans chauffeur à votre point de prise en charge. Si le respect de la ponctualité sera maintenu voire amélioré avec une voiture de taxi autonome, la convivialité et la serviabilité du chauffeur demeureront irremplaçables. Sur le site de taxi eurojet, vous trouverez à quel point les chauffeurs de taxi sont des professionnels expérimentés et incontournables dans le transport de personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *