La voiture autonome et ses enjeux juridiques

9 Avr by bluespirit70

La voiture autonome et ses enjeux juridiques

La voiture autonome est un sujet qui revient beaucoup dans les médias actuellement. De quoi s’agit-il exactement ? Où en est-on au niveau technologique et quels enjeux vont se présenter à nous dans ce domaine ?

Rien d’incroyable au Salon de l’auto de Genève

Tout d’abord, il faut reconnaître que, même si la voiture autonome fait couler beaucoup d’encre, il convient de rester patient au sujet de la mise en oeuvre. On s’en est par exemple rendu compte au Salon international de l’automobile qui s’est déroulé récemment en Suisse, à Genève. Comme le relève un chroniqueur spécialisé, dans ce salon « plus orienté vers l’hédonisme automobile que vers les nouvelles technologies et la sécurité routière », les personnes intéressées par la voiture autonome ont dû être bien déçues en constatant que les évolutions techniques étaient timides. De plus, l’expression « voiture autonome » n’est pas claire dans l’esprit des gens et même des amateurs de conduite. Vous l’aurez compris, nous ne sommes qu’à la préhistoire en la matière. Néanmoins, il est notable que ce chroniqueur utilise l’expression « sécurité routière ». En effet, même si les évolutions techniques, concernant la performance ou même l’écologie, font plus vibrer les foules que les questions juridiques, il faut être conscient que ces dernières sont extrêmement importantes.

salon auto geneve

La question de la responsabilité suite à un accident mortel

uberIl y a quelques semaines, un accident mortel impliquant un véhicule autonome a fait la une dans le monde entier. Près de Phoenix, en Arizona, une voiture autonome roulant pour le compte de la société Uber a percuté une femme qui traversait la route hors du passage piéton. Aussitôt se pose la question suivante : qui est responsable ? Aux Etats-Unis, de nombreux tests de véhicules autonomes ont lieu depuis 2017 et la loi n’est pas encore claire, en France non plus. Autre question délicate, dans le domaine éthique cette fois. La vie du piéton est-elle plus importante que celle du passager ou est-ce l’inverse ? Qui doit être privilégié ? Comme vous vous en doutez sans doute, la réponse n’est pas encore claire. En tout cas, l’accident que nous évoquons a eu des suites, puisque l’Arizona a interdit à Uber de continuer à faire rouler ses véhicules autonomes.

On en pensera ce que l’on voudra, toujours est-il que la vidéo du fameux accident a fait le tour de la planète. Bien sûr, cela est morbide et beaucoup parmi nous préféreront ne pas la regarder. Néanmoins, elle permet d’aider à comprendre ce qui s’est passé et de réaliser qu’un conducteur humain n’aurait sûrement pas fait mieux que la machine, tant il aurait fallu aller vite. En revanche, il est certain qu’il faudra adapter la législation suivant l’évolution des technologies et des voitures autonomes, notamment le droit de la circulation routière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *